Cerise sur le ghetto

"Je n'ai qu'un mot à dire : bien joué."


Ask me anything  

Vrai faux français : trouvé au Luxembourg (merci Éric !)

image

C’est le traducteur qui devait être bien équisé…

Guerre des genres : lu au bureau (merci La P’tite !)

"Article" de l’association de chasse au féminin :

"Pour la saison 2013, d’autres activités sont prévues, ball-trap, rallye promenade… Réalisées en fonction du nombre de participantes et participants, nous ne sommes pas misogynes, alors inscrivez-vous en répondant à nos invitations, merci."

Ben heureusement qu’elles ne sont pas misogynes ! Sinon, bonjour les parties de chasse au féminin…

Candidature : and the winner is…

Le commerce, ça mène à tout. Morceaux choisis :

Outre le fait que mon curriculum vitae n’attire pas votre attention, sachez que je suis le profil qui sort du lot. En seulement 3 années, j’ai réussi à collaborer avec les plus grands renoms de l’ameublement, de l’électroménager et des galeries d’art. Cela étant dit, c’était dans le domaine du transport, toutefois une prestation de service équivaut à une prestation de service même si votre domaine d’activité est la communication.”

Mon portefeuille client m’ont permis d’entretenir des relations durables avec des décisionnaires qui m’apprécient à ma juste valeur, en ayant su les convaincre et les satisfaire par des services qualitatifs ainsi préserver l’image des deux parties. L’image, parlons-en, autour d’une table, je suis mordu des relations humaines (du contact humain), il y a des personne qui acquiert des compétences par les voies traditionnelles (études) et d’autres de façon inhérente, autodidacte pour ma part.”

Si toutefois, la rémunération annoncée est relative aux objectifs, il va falloir verser quelques gouttes d’encre supplémentaires.”

Propos rapportés : cinéma, cinéma, tchi tcha…

"Nan mais vous pouvez pas comprendre, vous êtes pas cinéfilm, vous !"

Un client (qui accessoirement essaye de se faire passer pour un Anglais avec un accent de Sarreguemines) à l’ouvreuse qui lui conseillait de regarder le Total Recall de 1990 plutôt que son remake (je confirme, cette charmante jeune femme n’est pas cinéfilm)

Lu dans le Républicain Lorrain : scoop

image

Et pendant ce temps, Courtney Love, bas résille déchirés, mascara dégoulinant et haleine à la Sue Ellen, préparait gentiment des cookies pour Chandler…

Propos rapportés : rapidité d’esprit

Une stagiaire à sa tutrice : “Y a une faute dans votre mail… “Je vous remercie pour la célérité dont vous avez fait preuve” : il manque le b dans célébrité.”

(Lara Julien, sors de ce corps !)

Vu sur Mirabelle TV : pratique lexicale

"Impossible n’est pas un mot que je pratique."

Lara Julien (ça m’avait presque manqué, tiens), aventurière des mots (et utilisatrice de sport, donc)

Vu sur NRJ12 : baisse de régime et petite forme

"Je ne peux jamais me reposer et ça, c’est fatigant."

La mère d’un ado fan de Lady Gaga, épuisée d’être (probablement auditivement) fatiguée…

Semaine chargée : Mirabelle TV, le best of

"C’est là qu’on se rend compte de tous ces professionnels qui sont spécifiques dans un domaine particulier."

"On est au bout d’un projet trianal."

"Pourquoi scénariste de BD plutôt que scénariste de roman ?"

"Ouh là là, je m’emmêle les tuyaux !"

Ceci expliquant probablement tout cela…

Anatomie : lu (et corrigé !) au boulot dans une revue luxembourgeoise

"Le cigare faisait partie intégrante de Carl B., créateur de la marque automobile."

Ah, Luxembourg, que tes rédacteurs francophones sont facétieux ! C’est qu’il n’y a qu’un endroit de l’anatomie masculine qui puisse accueillir un cigare…

Ornithologie : vu sur Mirabelle TV (je sais, c’est facile…)

"Ah oui, parce que la cigogne est une personne qui a assez peur."

Lara ‘WTF’ Julien, experte en expertise (désolée, je suis à cours de qualificatifs les-bras-m’en-tombesques)

Histoire : vu sur Mirabelle TV

"Dans ce musée du cinéma et de la photographie de Saint-Nicolas-de-Port, il y a 45 000 ans d’histoire."

L’inénarrable Lara Julien, experte de la genèse du cinématographe (pas une lumière, quoi)

Sport : propos rapportés

"Ouais, c’est vrai qu’on ne les a pas caressés dans le bon sens des poils du dos."

Nicolas Karabatic, bête de mots, avant d’être betclic

Pertinence : lu au bureau

"Quel que soit le contexte économique, les besoins des plantes ne changent pas."

Un rédacteur pour le canard d’une coopérative agricole qui pousse l’expertise, tant économique que botanique, à son plus haut degré. Chapeau bas, Monsieur !